De l’aube au crépuscule s’égrènent les heures rythmées par l’habitude : la toilette, la préparation du pain, le soin porté au linge et les histoires qu’on aime à se raconter, encore et encore. Une mère, son fils et la voisine Rita se croisent, s’entraident, ignorant la guerre, comme un acte de résistance, comme un hymne à la vie.

Auteur : Mahmoud Darwich
Choix des poèmes : Majid Kaouah
Mise en espace : Anaïs Cintas
Lecture : Sabrina Lorre, Yanis Aït-Kaki
Musique : Myriam Mbarek (Oud)
Production Les Montures du Temps